Extradition de François Compaoré. Selon l’information publiée par Jeune Afrique. La justice française a donné ce mercredi 5 décembre 2018, son feu vert à l’extradition vers le Burkina Faso de François Compaoré, frère de l’ex-président burkinabè Blaise Compaoré, mis en cause dans l’enquête sur l’assassinat du journaliste Norbert Zongo en 1998. 

La justice française à rendu un avis favorable à la demande d’extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso, dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Norbert Zongo. Mais le petit frère de Blaise Compaoré ne devrait pas être extradé de si tôt, car sa défense dispose encore de plusieurs procédures judiciaires pour contester cette décision.

A lire aussi : Kamala Harris candidate à la présidentielle américaine de 2020 ?

En France depuis la chute du régime de son frère aîné, Blaise Compaoré, en 2014, le « petit président » ne devrait pourtant pas être extradé dans les semaines, ni même les mois à venir. Sa défense peut encore formuler plusieurs recours judiciaires pour contester cette décision, à commencer par un pourvoi en cassation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.