ACTUALITES , 5 décembre 2018 (Youpost – Xinhua) — Trois ont été blessés et du matériel roulant détruit dans une attaque perpétrée dans la nuit du mardi 4 au mercredi 5 décembre 2918, contre le poste de gendarmerie situé sur l’axe Dori-Seytenga dans le nord du , a-t-on appris de sources locales.

« Des individus armés se déplaçant sur des motos ont attaqué le poste de gendarmerie aux environs de 22h00 (heure locale), blessant au moins trois gendarmes », a indiqué la même source.
Une autre source sécuritaire confirmant l’attaque a souligné qu’un véhicule a été incendié par les assaillants.

Le Burkina Faso est confronté depuis 2015 à une montée de l’insécurité et des attaques terroristes sur son territoire, qui ont fait plus de 230 morts, selon les autorités. La capitale Ouagadougou a été la cible de trois grandes attaques en moins de deux ans.

A lire aussi : Le message de Kaboré après la mort de 8 soldats tués au Burkina Faso

Lundi, au moins six assaillants ont été abattus par une équipe de gendarmes burkinabè, dans la région de l’Est du pays, où cinq personnes dont quatre gendarmes ont été tués vendredi dernier, quand leurs véhicules ont sauté sur une mine.

Réagissant à ces attaques mardi lors d’une conférence de presse, l’opposition politique burkinabè a appelé le gouvernement « à prendre ses responsabilités par le décret d’un état d’urgence » dans la région de l’Est du pays afin d’assurer la quiétude des citoyens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.