in

Extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso

, 5 décembre 2018 (Youpost – Xinhua) — La justice française a émis mercredi un avis favorable à l’extradition vers le de , frère cadet du président déchu , dans le cadre du dossier de l’assassinat en 1998 du journaliste d’investigation burkinabè , a annoncé le ministère burkinabè de la Justice.

 

« La chambre de l’instruction de la cour d’appel de vient de rendre un avis favorable à la demande d’extradition de Monsieur Paul François Compaoré », indique un communiqué du ministère de la justice.

Selon plusieurs sources judiciaires, les avocats de M. Compaoré, devraient contester cette décision.
Norbert Zongo, journaliste qui enquêtait sur le meurtre d’un chauffeur de François Compaoré a été retrouvé mort calciné le 13 décembre 1998, avec trois de ses compagnons.

A lire aussi : Le message de Kaboré après la mort de 8 soldats tués au Burkina Faso

Le dossier de l’assassinat de Norbert Zongo, qui avait connu un non-lieu sous mandat du président déchu Blaise Compaoré, a été rouvert sous la transition après la chute de l’administration Compaoré.

Le 29 octobre 2017, François Compaoré a été arrêté à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle de , en réponse à un mandat d’arrêt international lancé par la justice burkinabè via Interpol, dans le cadre du dossier de l’assassinat du journaliste qui enquêtait sur un sujet qui l’impliquait. Fin

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading…

0

Comments

0 comments

France/ »gilets jaunes » : impôts, services publics, transports et transition écologique au cœur du débat parlementaire – Actualités 05/12/2018

Le Burundi doit rattraper les autres pays de l’EAC dans la classification des hôtels, selon un ministre burundais – Actualités 05/12/2018