ACTUALITES PARIS, 12 février 2019 (Youpost – Xinhua) — Quatre personnes suspectées d’avoir forcé l’entrée du ministère où se trouvent les bureaux de Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, ont été interpellées selon la chaîne publique Franceinfo, citant le parquet de Paris ce mardi 12 février 2019. 

Le 5 janvier dernier, lors de la huitième journée de mobilisation des « Gilets jaunes », une quinzaine de personnes, dont certaines portaient un « gilet jaune », avaient forcé la porte de la cour du ministère des Relations avec le Parlement, situé rue de Grenelle dans le 7e arrondissement de Paris, à l’aide d’un engin de chantier.

A lire aussi : Fusillade à Strasbourg : un bilan provisoire de 2 morts et 14 blessés

Benjamin Griveaux, qui se trouvait alors dans ses bureaux, avait dû être évacué par mesure de sécurité ainsi que ses équipes. Le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron, avait ensuite condamné « une extrême violence (…) venue attaquer la République ».
Les quatre suspects vont être auditionnés par les enquêteurs du 3e district de la police judiciaire de la préfecture de police de Paris, a fait savoir le parquet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.