Des membres de l’armée gabonaise ont appelé lundi matin sur la radio d’État à former un « Conseil national de restauration ». Des coups de feu ont par ailleurs été entendus à Libreville.Coup d’État en cours au Gabon ?

 Des militaires se sont emparés de la radio d’État pour y lire un message, lundi 7 janvier, aux environs de 6 h 30 heures locales (5 h 30 GMT) indiquant à Libreville qu’un « Conseil national de restauration » était mis en place dans le pays en l’absence du président Ali Bongo en convalescence au Maroc. 

Le discours du Nouvel An d’Ali Bongo « a renforcé les doutes sur la capacité du président à continuer à assumer les responsabilités de sa charge », a déclaré le lieutenant Kelly Ondo Obiang, dirigeant d’un autoproclamé Mouvement patriotique des forces de défense et de sécurité du Gabon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.