ACTUALITES KABOUL, 3 octobre 2018 (Youpost – Xinhua) — La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a exprimé mercredi sa préoccupation devant une multiplication des violences et des attentats liés aux prochaines élections législatives, selon un communiqué de la mission onusienne.
Dans le communiqué publié à Kaboul, la MANUA a condamné notamment l’attentat-suicide commis le même jour dans la province de Nangarhar (est), où au moins 14 civils qui participaient à une réunion électorale ont été tués et 42 autres ont été blessés.
Depuis le début de la campagne officielle le 28 septembre, plusieurs attentats ont été commis, dans lesquels un candidat et trois gardes du corps d’un autre candidat ont été tués, a déploré la MANUA, qui « exhorte tous les acteurs à s’abstenir de tout acte de violence et d’intimidation contre les candidats ou les électeurs ».
« Je suis scandalisé par les attentats dans lesquels sont délibérément visés des civils cherchant à exercer leur droit fondamental de participer à des élections », a déclaré le représentant spécial en Afghanistan du secrétaire général de l’ONU, Tadamichi Yamamoto, dans le même communiqué. « Ces violences, y compris l’attentat répréhensible d’aujourd’hui à Nangarhar, constituent une atteinte aux droits constitutionnels du peuple d’Afghanistan ».
Un total de 2.691 candidats issus de 33 des 34 provinces (à l’exception de Ghazni) disputeront les 249 sièges du Parlement afghan, dans le cadre du scrutin législatif prévu pour le 20 octobre. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.