ACTUALITES JERUSALEM, 3 novembre 2018 (Youpost – Xinhua) — La prochaine Exposition internationale d’importation de la Chine (CIIE) offrira « une bonne occasion » de coopération pour le monde entier, a affirmé le ministre israélien des Sciences, de la Technologie et de l’Espace, Ofir Akunis.
C’est une « très bonne idée » et une « bonne démarche » que la Chine héberge la CIIE, qui devrait permettre aux personnalités du monde entier de se rencontrer et de coopérer à l’avenir, a déclaré M. Akunis dans une interview à Xinhua.
Plus de 3.000 entreprises venant de 130 pays et régions, y compris Israël, ont confirmé leur participation à l’événement.
« Le marché chinois est énorme », a déclaré M. Akunis, ajoutant que les opportunités de coopération dans le secteur des hautes technologies entre Israël et la Chine étaient prometteuses.
Le ministre a indiqué que la politique israélienne avait pour priorité de faire progresser la collaboration dans presque tous les domaines de la science et de la technologie, appelant les scientifiques chinois et israéliens à travailler ensemble sur des recherches conjointes, notamment en matière de neurosciences et de nanotechnologies.
La partie israélienne devrait signer un nouveau mémorandum avec la municipalité de Shanghai afin de renforcer la coopération mutuelle, surtout dans les domaines de la recherche conjointe et des échanges d’étudiants, a-t-il fait savoir.
M. Akunis se présentera à la CIIE en inaugurant le pavillon israélien, qui sera notamment consacré à l’innovation israélienne et au développement des relations bilatérales. En outre, un groupe de sociétés israéliennes seront également présentes pour exposer leurs produits.
Il s’agit de la troisième visite de M. Akunis en Chine, les deux précédentes ayant été effectuées respectivement en 1998 et 2017.
La participation israélienne à la CIIE témoigne des « très bonnes relations » entre les deux pays et les deux marchés, a noté M. Akunis.
Quant aux négociations en cours sur l’accord de libre-échange sino-israélien, le ministre s’est déclaré persuadé qu’une fois conclu cet accord, la coopération entre les sociétés chinoises et israéliennes devrait croître davantage.
« Je suis pour les marchés libres et c’est la bonne façon de gérer l’économie moderne dans le monde », a fait remarquer M. Akunis.
Pour rappel, la Chine et Israël ont établi leurs relations diplomatiques complètes en 1992. Depuis lors, des visites et des échanges politiques réciproques ont eu lieu à tous les niveaux, ce qui a abouti à l’établissement du « Partenariat global innovant » lors de la visite du Premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou en Chine en mars 2017.
Du côté du volume des échanges, il passe de 50 millions de dollars en 1992 à 13 milliards de dollars en 2017. La Chine est maintenant le premier partenaire commercial d’Israël en Asie et le troisième dans le monde. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.