ACTUALITES KAMPALA, 4 octobre 2018 (Youpost – Xinhua) — Des experts du monde de la santé et des responsables gouvernementaux de plusieurs pays d’Afrique de l’Est se sont mis d’accord pour intensifier leur coopération transfrontalière pour empêcher l’épidémie d’Ebola qui sévit en République démocratique du Congo (RDC) de se propager, a-t-on appris jeudi dans la capitale ougandaise.
Le bureau ougandais de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a émis jeudi un communiqué annonçant que les membres du Réseau intégré de surveillance des maladies en Afrique de l’Est sont convenus au cours d’une réunion de renforcer leur surveillance, leur préparation aux situations d’urgence et leurs mécanismes de réaction aux maladies en Afrique de l’Est, y compris en RDC.
La réunion rassemblait des participants venus du Burundi, du Kenya, du Rwanda, du Soudan du Sud, de Tanzanie, d’Ouganda et de RDC.
« Les pays participants vont développer un plan d’action pour renforcer leurs activités de surveillance transfrontalière, leur préparation aux situations d’urgence et leurs mécanismes de réponses aux maladies, en définissant des rôles et des responsabilités clairs pour les diverses parties en présence », indique le communiqué.
Le virus Ebola est hautement contagieux, et provoque des symptômes tels que fièvre, vomissements, diarrhées, douleurs généralisées et malaises, et dans de nombreux cas des hémorragies internes et externes.
Selon l’OMS, le taux de mortalité des malades d’Ebola est extrêmement élevé, allant de 50% à 89% en fonction du type de souche virale. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.