ACTUALITES MOSCOU, 3 novembre 2018 (Youpost – Xinhua) — Le croiseur nucléaire lance-missiles russe Pierre le Grand, de la flotte du Nord de la marine russe, est entré dans la mer de Barents samedi pour « effectuer des missions d’entraînement au combat », a annoncé le ministère russe de la Défense dans un communiqué de presse.
L’équipage du croiseur effectuera des exercices de défenses anti-aérienne et anti-sous-marine, ainsi que des exercices d’entraînement au combat utilisant des armes pratiques, a-t-il ajouté.
Deux avions de lutte anti-sous-marine Tu-142 de la Russie ont patrouillé vendredi au-dessus des eaux neutres de la mer de Norvège pendant plus de 12 heures, et leurs vols ont respecté scrupuleusement le droit international, a annoncé samedi le ministère de la Défense dans un autre communiqué.
Plus tôt cette semaine, deux bombardiers stratégiques russes Tu-160 ont patrouillé au dessus des eaux neutres de la mer de Barents et de la mer de Norvège pendant 10 heures.
La Russie fait l’étalage de sa force alors que l’Organisation du Traité de l’Atlantique nord (OTAN) organise du 25 octobre au 7 novembre les exercices baptisés « Trident Juncture 2018 » en Norvège et dans les eaux alentours, qui sont les plus importantes manoeuvres menées par l’OTAN depuis la fin de la Guerre froide.
Ces exercices impliquent près de 50 000 soldats de 29 pays membres de l’OTAN et de leurs partenaires de Suède et de Finlande, ainsi que près de 250 avions, 65 navires et près de 10 000 véhicules. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.