ACTUALITES BERLIN, 5 novembre 2018 (Youpost – Xinhua) — Les partis Union chrétienne-sociale (CSU) et Électeurs libres (Freie Wähler – FW) ont signé lundi le premier accord de coalition de leur histoire dans le Land (État fédéral) allemand de Bavière.
« Ce n’est pas un changement de cap mais ce n’est pas non plus une affaire triviale », a indiqué le gouverneur de Bavière et leader régional de la CSU, Markus Soeder, commentant cet accord formé moins d’un mois après le raz-de-marée électoral dans cet État du sud de l’Allemagne.
Le leader des FW, Hubert Aiwanger, a souligné que cette nouvelle coalition avait été formée dans le but d’assumer la responsabilité des problèmes quotidiens des citoyens plutôt que de poursuivre des politiques partisanes.
M. Aiwanger a exprimé sa confiance dans l’avenir de la Bavière pour les cinq années à venir. Comme la CSU, les FW ne participent qu’aux élections locales de Bavière, et ils font principalement campagne sur des questions de politique locale jusqu’à présent. Selon cet accord de coalition, ce parti doit maintenant nommer les ministres de l’Économie, de l’Environnement et de la Culture de Bavière.
La CSU a enregistré récemment les plus mauvais résultats de son histoire, avec 37,2 % des voix, lors d’élections régionales de Bavière dont les résultats ont été très suivis. L’Union chrétienne-démocrate (CDU), parti conservateur allié de la CSU et mouvement de la chancelière allemande Angela Merkel, a perdu la majorité absolue et a été contrainte de trouver un partenaire de coalition pour conserver le pouvoir dans ce Land qui est pourtant son fief d’origine et son bastion traditionnel.
M. Soeder avait déjà auparavant exclu toute alliance électorale avec le parti d’extrême-droite Alternative pour l’Allemagne (détenteur de 10,2 % des voix), ce qui ne laissait que les Verts (17,5 %) et les FW (11,6 % des voix) comme partenaires de coalition potentiels pour permettre à la CSU d’atteindre un nombre de délégués suffisants à Munich pour adopter des politiques régionales.
La CSU et les FW ont annoncé lundi qu’ils mettraient l’accent sur les questions environnementales et les prestations de crèches au cours de ce nouveau mandat législatif.
Région frontalière de la République tchèque à l’Est et de l’Autriche au Sud, la Bavière compte parmi les plus étendus et les plus riches des 16 États fédérés d’Allemagne. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.