ACTUALITES OUAGADOUGOU, 6 octobre 2018 (Youpost – Xinhua) — Un soldat burkinabè a été tué samedi soir, dans l’explosion d’une mine artisanale au passage d’un véhicule militaire à bord duquel il se trouvait, à Pama, localité située à l’est du Burkina Faso, a-t-on appris de source sécuritaire.
« Un véhicule de l’armée burkinabè a sauté ce (samedi) soir sur une mine à Pama à une centaine de km de Fada (est), tuant un militaire burkinabè », a déclaré une source sécuritaire.
Plusieurs témoins contactés sur place ont affirmé avoir aperçu des avions effectuant des frappes dans la zone forestière de cette localité, où selon les spécialistes, des cellules terroristes tentent de s’installer.
Cette attaque est intervenue au lendemain d’une autre qui a tué six policiers burkinabè dans le nord du pays.
Cette semaine a été particulièrement meurtrière au Burkina Faso qui est confronté depuis 2015 à une recrudescence d’attaques terroristes sur l’ensemble de son territoire. Les autorités ont récemment indiqué qu’elles avaient fait près de 230 morts en trois ans parmi les forces de l’ordre et les civils.
Entre mercredi et jeudi, au moins sept éléments des forces de défense et de sécurité ont été tués dans des attaques ciblées dans le nord et l’est du pays.
Avec l’aide des militaires français de l’opération Barkhane basés dans le Sahel, l’armée burkinabè a affirmé avoir « neutralisé » jeudi une dizaine de terroristes dans la région d’Inata (nord). Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.