ADEN (Yémen), 11 novembre (Xinhua) — Les combats des dernières 24 heures entre les forces pro-gouvernementales yéménites et les rebelles houthis autour de la ville portuaire d’Hodeïda (ouest) ont fait environ 80 morts, a-t-on appris dimanche de sources médicales locales.
« La majorité des victimes étaient des combattants houthis tués par les frappes aériennes dirigées par l’Arabie saoudite », a confié à Xinhua une source médicale dans la ville portuaire. D’après une autre source médicale, 19 soldats ont été tués dans ces combats.
Sur place, l’aviation de la coalition panarabe anti-houthis a poursuivi ses bombardements, tandis que les deux camps se sont livrés à un duel d’artillerie. Avec l’appui aérien saoudien, les forces loyalistes ont progressé samedi dans plusieurs quartiers de la ville en direction du port.
Le gouvernment yéménite et Riyad ont accusé à plusieurs reprises les houthis d’utiliser ce port sur la mer Rouge pour faire passer en contrebande des armes iraniennes, ce que les rebelles majoritairement chiites et Téhéran démentent.
Hodeïda est le seul point d’entrée de l’aide humanitaire internationale pour les régions contrôlées par les houthis dans le nord du pays, y compris la capitale, Sanaa.
L’Arabie saoudite a pris la tête d’une coalition militaire arabe pour intervenir au Yémen en mars 2015, afin de soutenir le gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi, contraint à l’exil par les rebelles houthis. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.