ACTUALITES BEYROUTH, 12 septembre 2018 (Youpost – Xinhua) — Le ministre des Finances par intérim du Liban, Ali Hassan Khalil, a appelé à accélérer la formation d’un gouvernement afin de pouvoir discuter et voter au plus vite le budget 2019, a rapporté mercredi l’Agence de presse nationale (NNA).
« Le budget 2019 doit être approuvé, de même qu’un certain nombre de mesures nécessaires à la réactivation de notre économie », a déclaré M. Khalil, cité par NNA.
Il a également souligné la nécessité de réformer le secteur de l’électricité, qui coûte 2 milliards de dollars américains par an à l’Etat.
Le Liban n’a plus d’approvisionnement stable en électricité, ses infrastructures ayant subi de profonds dégâts au cours de la guerre civile, et les différents gouvernements successifs ayant échoué à s’entendre sur un moyen d’assurer l’approvisionnement du pays.
Des responsables ont appelé à plusieurs reprises à la construction de nouvelles centrales électriques pour répondre aux besoins du pays.
La compagnie nationale d’électricité du Liban se trouve cependant en faillite, et n’est donc pas en mesure de construire de nouvelles centrales. Le Liban est ainsi obligé d’acheter à la Turquie de l’électricité stockée sur des barges offshore.
La production d’électricité publique du Liban s’élève à environ 2 000 MW, très en dessous des besoin nationaux, qui peuvent atteindre les 3 300 MW pendant les mois d’été. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.