PORT DICKSON (Malaisie), 13 octobre (Xinhua) — L’ancien vice-Premier ministre malaisien, Anwar Ibrahim, est revenu sur le devant de la scène politique après avoir remporté samedi une élection partielle, ce qui lui permet de devenir membre du Parlement.
Avec plus de 70 % des votes et au terme d’une lutte acharnée, M. Anwar l’a emporté haut la main, en dépit d’une faible participation (58,3 % des inscrits) par rapport au 80 % des électeurs inscrits qui s’étaient prononcés en mai lors des élections générales, selon la commission électorale malaisienne.
M. Anwar a affirmé que sa victoire est « un vote de confiance » favorable au gouvernement du Pakatan Harapan (l’Alliance de l’espoir) dirigé par le Premier ministre, Mahathir Mahamad.
Alors qu’il devrait prêter serment lundi, M. Anwar a dit qu’il va se focaliser sur la mise en oeuvre de « réformes parlementaires efficaces ».
Après la victoire de l’Alliance de l’espoir aux élections générales, M. Anwar, âgé de 71 ans, s’est vu accorder une grâce royale malgré sa condamnation pour sodomie. Depuis, il est devenu le président incontesté du Parti de la justice populaire.
L’élection partielle a été déclenchée par la démission d’un ancien membre du Parlement, représentant la circonscription de Port Dickson.
M. Mahathir a par ailleurs cessé de s’abstenir – comme il le faisait depuis plusieurs décennies – de participer à la campagne électorale d’une élection partielle pour assister à une réunion politique visant à soutenir M. Anwar.
La réconciliation de MM. Mahathir et Anwar a joué un rôle crucial dans la victoire de l’Alliance de l’espoir et M. Mahathir a promis de transmettre son poste de Premier ministre à M. Anwar.
En devenant membre du Parlement, il sera plus facile à M. Anwar de préparer la succession de M. Mahathir. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.