ACTUALITES BEIJING, 15 novembre 2018 (Youpost – Xinhua) — Les prix de l’immobilier dans les grandes villes chinoises sont restés stables en octobre, car les gouvernements locaux ont maintenu des réglementations strictes en matière de propriété, ont révélé jeudi des données officielles.
En glissement mensuel, les prix des logements résidentiels neufs dans les quatre villes de premier rang, à savoir Beijing, Shanghai, Shenzhen et Guangzhou, sont restés inchangés par rapport au mois précédent, a déclaré le Bureau d’Etat des statistiques (BES) dans un communiqué.
Dans le même temps, les prix des logements anciens dans ces quatre villes ont diminué à un rythme plus rapide, de 0,1% en septembre à 0,2% en octobre.
Les prix des logements neufs dans les villes de second rang ont connu une croissance plus lente par rapport au mois précédent, alors que ceux des villes de troisième rang ont augmenté plus rapidement en octobre.
Le BES surveille les prix de l’immobilier dans 70 grandes villes chinoises, dont 31 villes de second rang et 35 de troisième rang.
Parmi ces 70 villes, les prix des logements neufs n’ont chuté que dans quatre villes en octobre : Xiamen dans la province du Fujian, Shenzhen dans la province du Guangdong, Wenzhou dans la province du Zhejiang et Sanya dans la province de Hainan.
La croissance moyenne des prix des logements neufs a ralenti au cours des dix premiers mois par rapport à la même période en 2017.
De janvier à octobre, les prix moyens des logements neufs n’ont augmenté que de 0,2% en glissement annuel dans les quatre villes de premier rang, contre une croissance de 11,9% sur la même période l’année dernière. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.