ACTUALITES TOKYO, 17 octobre 2018 (Youpost – Xinhua) — Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a envoyé mercredi une offrande rituelle au sanctuaire controversé de Yasukuni à Tokyo.
L’offrande d’un arbre « masakaki » au nom de M. Abe est intervenue au premier des quatre jours du festival d’automne de ce lieu de culte.
Le chef du gouvernement japonais n’a toutefois pas visité le sanctuaire en personne. Il effectue une tournée en Europe lors de laquelle il participera au 12e sommet du Dialogue Asie-Europe (ASEM) en Belgique.
Ce sanctuaire shintoïste, considéré par les pays voisins comme un symbole du militarisme passé du Japon, est depuis longtemps une source de frictions diplomatiques entre le Japon et ses voisins, car des criminels de guerre condamnés figurent parmi les morts de la guerre qui y sont honorés.
Ce sanctuaire honore 14 criminels de guerre de classe A parmi 2,5 millions de morts japonais de la Seconde Guerre mondiale.
Les visites et les offrandes rituelles faites en personne ou par procuration au sanctuaire par les dirigeants japonais ont toujours suscité de vives critiques de la Chine et de la Corée du Sud ainsi que des autres pays brutalisés par le Japon pendant la Seconde Guerre mondiale.
M. Abe a envoyé une offrande rituelle au sanctuaire de Yasukuni lors des festivals de printemps et d’automne du sanctuaire chaque année depuis l’entrée en fonction de son administration actuelle en 2012.
Le Premier ministre japonais s’est rendu pour la dernière fois en personne dans ce sanctuaire controversé en décembre 2013, date à laquelle il a été fermement condamné par la Chine et la Corée du Sud, ainsi que par les Etats-Unis, qui s’étaient alors déclarés déçus par la décision de M. Abe. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.