ACTUALITES BEIJING, 17 novembre 2018 (Youpost – Xinhua) — Des experts en commerce ont appelé à déployer des efforts pour faire avancer la construction de la Zone de libre-échange Asie-Pacifique (Free Trade Area of the Asia-Pacific, FTAAP).
L’accord de libre-échange couvrant l’ensemble des économies de la Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC) permettra non seulement de promouvoir la libre circulation des biens et des investissements dans la région, mais également de soutenir une économie plus ouverte en Asie-Pacifique, ont-ils déclaré.
Jia Xiudong, chercheur à l’Institut des études internationales de Chine, a indiqué que la montée en puissance de l’unilatéralisme et du protectionisme avait engendré des incertitudes pour la croissance dans la région Asie-Pacifique et que la plupart des pays comptaient renforcer la coopération économique afin de stimuler la demande.
La mondialisation économique reste une tendance irrésistible, et « la proposition de construire la FTAAP est souhaitable pour la plupart des économies de l’APEC », selon lui.
La FTAAP a été proposée en 2004 et incluse dans la déclaration de la réunion de l’APEC en 2006. Durant la réunion de l’APEC 2014 à Beijing, l’initiative a connu une percée, les membres de l’APEC ayant adopté à l’unanimité la feuille de route de Beijing de la FTAAP pour réaliser cet objectif.
Les experts espèrent que cette initiative recevra un coup de pouce, alors que les dirigeants se réunissent en Papouasie-Nouvelle-Guinée pour la 26e Réunion des dirigeants économiques de l’APEC.
Le ministre assistant des Affaires étrangères Zhang Jun a exprimé mardi l’espoir de la Chine de voir la réunion de l’APEC à Port Moresby stimuler la construction d’une économie ouverte et indiquer une direction correcte pour le développement futur.
« En s’opposant au protectionnisme et à l’unilatéralisme, la Chine oeuvrera avec toutes les parties pour sauvegarder le système commercial multilatéral et promouvoir la construction de la FTAAP », a souligné M. Zhang.
Bai Ming, du département de recherche du ministère du Commerce, a pour sa part expliqué que l’APEC, couvrant des économies majeures du monde, devrait servir d’exemple pour la libéralisation commerciale.
Etablie en 1989, l’APEC est un forum économique de premier plan composé de 21 membres dans la ceinture du Pacifique visant à soutenir la croissance économique et la prospérité durables en Asie-Pacifique. Les économies de ses membres représentent 60% du PIB mondial et 50% du commerce international. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.