ACTUALITES NIAMEY, 18 septembre 2018 (Youpost – Xinhua) — Au total 108 personnes viennent d’être interpellées à Niamey dont 83 pour vente et consommation de drogues, plus de 30 kg de cannabis et près de 6 000 comprimés de stupéfiants, saisis par la Police nigérienne lors d’une vaste opération de démantèlement de réseaux de trafiquants de drogues dans la capitale Nigérienne, Niamey.
L’ensemble des suspects appartenant à deux réseaux et les quantités de drogues ainsi que 11 autres motos et un véhicule de transport saisis, ont été présentés à la presse par la Police lundi à Niamey.
Selon le porte-parole de la Police, M. Nazirou Moussa Boubacar, l’opération a été menée dans l’après-midi de samedi dernier par l’Office central de Répression de Trafic illicite des Stupéfiants, appuyé par les autres Forces de Défense et de Sécurité (FDS) nigériennes, au marché de « Katako », reconnu comme sanctuaire de trafiquants de drogues et délinquants de tous genres et à la gare de Kolo, tous situés en centre ville.
« L’objectif visé à travers cette opération est de mettre fin à cette situation d’insécurité entretenue par des jeunes délinquants qui ont fait de ces lieux leur sanctuaire », a-t-il précisé.
Cette opération fait suite à d’autres importants coups de filet réussis par la Police nigérienne dans les milieux des malfrats dans la ville de Niamey, ayant permis de démanteler plusieurs réseaux et mettre hors d’état de nuire des bandes de criminels pour leur présumée implication dans des meurtres, vols avec agressions, fausse monnaie.
Depuis quelques mois, la ville de Niamey connait une certaine recrudescence de la criminalité constatée notamment dans certaines zones à risque comme la ceinture verte où plusieurs meurtres pour vols ont été enregistrés, ainsi que les alentours de certains marchés et de certains coins de la capitale, pendant la nuit. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.