Des combats acharnés entre les forces régionales somaliennes du Jubaland et des combattants shebab ont éclaté lundi 17 septembre 2018 dans la région de Gedo au sud de la Somalie, tuant au moins 16 personnes des deux côtés, ont confirmé mardi des responsables.

Jamal Hassan Farey, un commandant supérieur des forces du Jubaland, a confié aux médias que celles-ci avaient lancé une attaque intense contre les combattants shebab près de Geedweyne, dans la région de Gedo.

« Nous avons perdu cinq soldats et sept autres ont été blessés au cours de l’affrontement. Nous avons tué onze combattants shebab et saisi des armes », a détaillé le commandant.
Il a indiqué que l’attaque contre les shebab avait été lancée après avoir été informé que les combattants prévoyaient une attaque contre les forces du Jubaland. Celles-ci y ont rapidement répondu et ont elles-mêmes attaqué les shebab.

Selon des résidents locaux, l’affrontement a duré plusieurs heures. « Les deux camps se sont engagés dans un combat féroce et il y a eu des morts, mais nous n’avons pas de chiffres », a déclaré Abdiqani Ahmed, un résident de Gedo.
Des sources indépendantes ont déclaré qu’un commandant militaire figurait parmi les morts.

Le groupe militaire shebab lance fréquemment des attaques contre des villes situées le long de la frontière avec le Kenya, visant les forces du Jubaland et les troupes kényanes. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.