ACTUALITES TEHERAN, 21 octobre 2018 (Youpost – Xinhua) — Le ministère iranien des Affaires étrangères a rejeté dimanche les allégations selon lesquelles l’Iran chercherait à s’ingérer dans les élections législatives de mi-mandat aux Etats-Unis.
« L’Iran a pour politique de ne pas s’ingérer dans les affaires intérieures des autres pays », a indiqué le porte-parole du ministère, Bahram Qasemi.
Dans un communiqué publié dimanche sur le site internet du ministère, M. Qasemi a souligné que les déclarations des dirigeants américains selon lesquelles l’Iran cherchait à se mêler des élections de mi-mandat aux Etats-Unis étaient de « fausses » allégations.
« Depuis quelques temps, la Maison Blanche essaie de lancer des allégations contre d’autres pays, pour des raisons politiques bien précises », a-t-il ajouté.
Vendredi, les agences de renseignement et les autorités policières américaines ont affirmé que plusieurs gouvernements étrangers, dont l’Iran, cherchaient à influer sur le résultat des élections législatives américaines de mi-mandat qui doivent avoir lieu en novembre. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.