ACTUALITES PARIS, 24 octobre 2018 (Youpost – Xinhua) — La France prendra des « sanctions adéquates » si la responsabilité de l’Arabie saoudite « est avérée » dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi et que les faits sont « corroborés par nos services de renseignement », a annoncé ce mercredi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.
« Tant que cela ne sera pas parfaitement établi et tant que ces faits ne seront pas corroborés par nos services de renseignement, nous retiendrons nos décisions », a-t-il précisé à la sortie du Conseil des ministres.
« En revanche, une fois que la lumière est faite et que c’est corroboré par nos services, dans l’hypothèse où la responsabilité de l’Arabie saoudite est avérée, alors nous en tirerons les conséquences et nous prendrons des sanctions adéquates à l’endroit des autorités saoudiennes, pas simplement sur les armes », a-t-il ajouté.
Interrogé la veille au salon Euronaval du Bourget (Seine-Saint-Denis), le président français Emmanuel Macron avait refusé de répondre sur la possibilité de suspendre ses ventes d’armes à l’Arabie saoudite comme l’ont annoncé d’autres pays européens comme l’Allemagne : « Mon agenda n’est pas dicté par les médias, que ça vous plaise ou non. Je suis sur un autre sujet. Ça n’a rien à voir avec le sujet qu’on est en train de traiter. Rien. Rien. Donc je n’y répondrai pas. Je regrette », avait-il indiqué aux journalistes.
Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, qui écrivait pour le Washington Post, a disparu le 2 octobre dernier alors qu’il entrait dans le consulat d’Arabie saoudite à Istanbul en Turquie.
Samedi dernier, l’Arabie saoudite a reconnu qu’il avait été tué à l’intérieur de son consulat après « une bagarre » avec des personnes se trouvant également sur place.
Le journaliste était très critique envers le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman. Dix-huit Saoudiens ont été arrêtés depuis la mort de Jamal Khashoggi et une enquête est en cours. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.