ACTUALITES LE CAIRE, 24 octobre 2018 (Youpost – Xinhua) — Onze activistes armés ont été tués ce mercredi dans un échange de tirs avec la police égyptienne dans la partie désertique de la Haute-Egypte, a annoncé le ministère égyptien de l’Intérieur.
L’affrontement s’est produit alors que les forces de sécurité nationale étaient en patrouille dans les régions montagneuses reculées de la province d’Assiout (sud), où les terroristes ont l’habitude de se réfugier, a précisé le ministère dans un communiqué.
Les forces de sécurité sont entrées dans le camps de ces terroristes, qui s’entraînaient à utiliser des engins explosifs, confisquant cinq ceintures explosives, quatre armes automatiques, trois armes à feu ainsi que plusieurs cartes.
Le terrorisme s’est aggravé en Egypte après que l’armée eut chassé du pouvoir le président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013, en réponse à des manifestations de masse contre sa première année au pouvoir et son organisation, les Frères musulmans, aujourd’hui interdite.
Le raid faisait partie d’une opération baptisée Sinaï 2018, lancée en février dernier, et qui a coûté la vie à ce jour à quelque 400 insurgés et plus de 30 soldats. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.