ACTUALITES KABOUL, 24 février 2019 (Youpost – Xinhua) — Le nombre de civils tués ou blessés en Afghanistan a atteint un record en 2018, frôlant la barre des 11.000, a annoncé dimanche la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).
Elle a ainsi enregistré 10.993 victimes civiles (3.804 morts et 7.189 blessés), soit une augmentation de 5% du nombre total de victimes et de 11% du nombre de morts par rapport à 2017.
Ce nombre de civils tués l’an dernier lors du conflit afghan est le plus grand enregistré depuis que la MANUA a commencé à les recenser en 2009, souligne la mission dans son rapport annuel.
Sur ces 3.804 civils tués en 2018, on compte 927 enfants, soit, là encore, le plus grand nombre de garçons et de filles tués en un an depuis neuf ans.
Selon ce rapport, l’augmentation significative du nombre de victimes civiles est principalement due à la hausse des attentats suicides commis par les talibans et l’Etat islamique (EI), ainsi que des dommages collatéraux des opérations aériennes et de recherche menées par les forces pro-gouvernementales.
« L’année 2018 a connu le plus grand nombre jamais enregistré de victimes civiles d’attentats suicides et d’opérations aériennes », note le rapport.
La MANUA estime que 63% des victimes civiles de 2018 ont été dues aux talibans et à d’autres groupes, 24% aux forces de sécurité, 10% étant imputables aux deux camps lors d’affrontements et les 3% restants à d’autres facteurs. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.