in

Afrique en marche du 29 décembre 2018

ACTUALITES , 2 (Youpost – Xinhua) — Voici notre rubrique «  en marche » :
– – –
Burundi : la décision du président Nkurunziza de ne pas briguer un autre mandat en 2020 est « irréversible »
— Le président du Burundi et chef du gouvernement burundais, Pierre Nkurunziza, a réaffirmé vendredi que sa décision annoncée en juin dernier de ne pas briguer un autre mandat présidentiel pour la prochaine élection présidentielle burundaise attendue en 2020 est « irréversible », ont rapporté dans leurs éditions françaises de la mi-journée la radio nationale du Burundi et la radio associative Isanganiro captées à . Le président Nkurunziza, qui s’exprimait au cours d’une émission publique à partir du chef-lieu de la province de Ngozi (nord), avait annoncé pour la toute première fois le 7 juin 2018 en commune Bugendana dans la province de Gitega en marge des cérémonies sur la promulgation de la nouvelle Constitution votée par voie référendaire populaire le 17 mai 2018, sa décision de ne pas briguer un autre mandat présidentiel pour le scrutin présidentiel burundais de 2020.
– – –
: le gouvernement décide de réduire de 20% le train de vie de l’Etat
– Face à la conjoncture économique actuelle, le gouvernement guinéen décide de réduire jusqu’à 20% le train de vie de l’Etat avec des mesures de restriction, a annoncé vendredi à la télévision nationale le ministre guinéen du Budget, Ismael Dioubaté. Cette mesure de restriction et de lutte contre la corruption et le détournement des fonds publics par des agents étatiques permettra de réduire sensiblement les budgets de fonctionnement des départements ministériels, conformément aux termes de références de la loi de finances initiale de 2019, déjà adoptée par le Parlement. La réduction de 20% du titre 3 de la loi de finances initiale de 2019 relatif au train de vie de l’Etat correspond à un montant total de 404 milliards de francs guinéens (43,9 millions de dollars), a noté le ministre, avant d’ajouter que ce fonds a été orienté vers les secteurs porteurs de croissance.
– – –
: de nouvelles mesures pour accroître les recettes fiscales
N’DJAMENA — Dans le cadre du budget de l’Etat pour l’exercice 2019, adopté vendredi par les députés, le gouvernement tchadien prévoit la mise en œuvre de plusieurs mesures pour accroître les recettes fiscales. Selon le ministre des Finances et du Budget, Allali Mahamat Abakar, le budget 2019 table sur des recettes totales (hors dons) de 826 milliards de francs CFA (1 000 francs CFA est environ 1,75 dollar) pour 2019 contre 653 milliards de francs CFA en 2018, soit une augmentation de 26,57%. Il prévoit les dépenses totales (hors amortissement de la dette) à près de 980 milliards de francs CFA contre 950 milliards de francs CFA en 2018, soit une hausse de 3,1%. Il en résulte un solde budgétaire de base déficitaire de 153,35 milliards de francs CFA (contre 297,65 milliards en 2018) qui sera essentiellement financé par les appuis multiformes des partenaires techniques et financiers. Par ailleurs, il sera mise en place une commission chargée des contrôles des exonérations en vue de limiter les déperditions des ressources publiques.
– – –
Côte d’Ivoire : Huawei appuie le perfectionnement des jeunes aux métiers des TIC
— La société chinoise Huawei poursuit à son programme « Seeds for the future » (des graines pour l’avenir) destiné au perfectionnement de jeunes Ivoiriens dans les technologies de l’information et de la communication (TIC). Démarré officiellement en Côte d’Ivoire le 28 novembre 2016, le programme vise à sélectionner chaque année, jusqu’en 2020, 200 jeunes Ivoiriens et à les former aux métiers des TIC. Tous les ans, à la fin du processus, Huawei offre une bourse d’études dans son siège en aux dix meilleurs étudiants. Lors d’une cérémonie jeudi à la Primature à Abidjan, les récipiendaires de l’édition 2018 ont reçu leurs prix avant de passer le flambeau aux étudiants de la 3e édition. Le lancement de cette 3e édition marque également l’ouverture à Abidjan par Huawei d’une académie des technologies de l’information et de la communication, la Huawei ICT Academy, a annoncé le directeur général de Huawei Côte d’Ivoire, Yang Hebin.
– – –
Tchad : 12 millions d’animaux seront vaccinés contre deux pathologies contagieuses
N’DJAMENA — Le ministre tchadien de l’Elevage et des Productions animales, Gayang Souaré, a lancé vendredi à Birdouané, au nord-est du pays, une vaste campagne de vaccination contre la péripneumonie contagieuse des bovins et la peste des petits ruminants. Cette campagne, soutenue par le Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel, cible 8 millions de bovins de moins de six mois et 4 millions de petits ruminants de trois mois se trouvant sur l’ensemble du territoire. Elle « est le début d’un long programme étalé sur plusieurs années visant le contrôle de ces maladies, et au-delà leur éradication à l’horizon 2025. La vaccination est obligatoire et l’acte vaccinal est payant (50 francs CFA pour les petit ruminants et 100 francs CFA pour les bovins) », a-t-il précisé. Fin

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading…

0

Comments

0 comments

L’organe législatif suprême de la Chine convoquera sa session annuelle le 5 mars 2019 – Actualités 29/12/2018

Le piège des Kim sur Arte