ACTUALITES ALGER, 17 mars 2019 (Youpost – Xinhua) — Une semaine après la nomination par le président algérien Abdelaziz Bouteflika d’un nouveau Premier ministre et d’un vice- Premier ministre, respectivement Noureddine Bedoui et Ramtane Lamamra, ces derniers ont entrepris des consultations en vue de former un nouveau gouvernement, ont rapporté dimanche les médias locaux.
Citant une « source bien informée », l’agence de presse officielle APS a précisé que le nouveau gouvernement comprendrait « des compétences nationales, avec ou sans affiliation politique, et reflétant de manière significative les caractéristiques démographiques de la société algérienne ».
Les consultations en cours s’étendront, selon la même source, aux représentants de la société civile et aux formations et personnalités politiques qui en exprimaient le souhait.
Sous la pression de la rue, le président Bouteflika avait renoncé le 11 mars dernier à briguer un cinquième mandat, tout en annonçant une série de mesures concernant le report de l’élection présidentielle prévue le 18 avril et la nomination d’un nouveau Premier ministre, chargé de former l’exécutif.
Malgré ces annonces, les manifestations se sont poursuivies vendredi dernier, appelant à un changement « radical » du système politique en Algérie. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.