ACTUALITES BEIJING, 23 mai 2019 (Youpost – Xinhua) — Le nombre de personnes devenues pauvres en raison de maladies dans la région autonome du Tibet (sud-ouest de la Chine) a diminué de 51.000 à 12.000 de 2016 à 2019, alors que des mesures fermes sont adoptées pour lutter contre la pauvreté en améliorant le travail de santé, a-t-on appris jeudi d’un rapport.
Le système de santé des zones rurales et pastorales a été amélioré pour couvrir l’ensemble de la population rurale et pastorale de la région, selon le rapport publié lors d’un point de presse de la Commission nationale de la santé.
Un système de sécurité médicale à multiples canaux combinant le système de santé pour les zones rurales et pastorales et d’autres régimes médicaux a été mis en place au Tibet, note le rapport.
Dans le cadre de ce système, la part des frais médicaux devant être couverts par les personnes enregistrées comme pauvres est désormais plus abordable pour elles, précise le rapport. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.