PORTO-NOVO, 16 mai (Xinhua) — Les 83 députés issus des deux partis politiques présidentiels, l’Union progressiste et le Bloc républicain, élus lors des législatives du 28 avril, ont été officiellement installés jeudi dans leurs fonctions parlementaires pour les quatre prochaines années, a constaté Xinhua sur place à Porto-Novo.
S’exprimant lors de la cérémonie de cette installation, le doyen de cette huitième législature du Parlement béninois, Wallis Zoumarou, a estimé que la fonction de député exige des qualités profondes et une vision assez claire de la mission dévolue à l’Assemblée nationale.
« Cette fonction ne s’improvise pas puisqu’elle tire sa naissance de la Constitution du 11 décembre 1990. Aussi, les députés doivent-ils se considérer comme des vigiles de la démocratie, rôle qu’ils sont appelés à exercer avec les moyens légaux que leurs confèrent la Constitution, à savoir le vote des lois et le contrôle de l’action gouvernementale », a-t-il souligné, affirmant que cette mission parlementaire mérite une vigilance de toute instant.
« Nous avons intérêt, de ce fait, à travailler pour accomplir cette mission avec rigueur afin de répondre aux attentes de notre peuple qui est de faire du Bénin un pays épris de justice et de paix, mais aussi un Etat où chaque citoyen à droit et accès au bien-être et à la liberté individuelle et collective », a-t-il indiqué.
Il a estimé que la huitième législature qui s’installe en ce jour doit s’inscrire dans cette dynamique pour travailler de concert avec les autres institutions de la République à relever les défis de la démocratie et du développement.
« Pour y arriver, il faut de la part des législateurs que nous sommes un engagement ferme et un dévouement sans relâche, une volonté inébranlable à se mettre au service des autres et de la nation puis à servir avec abnégation quelle que soit notre appartenance politique, ethnique et religieuse », a-t-il souhaité.
Rappelons que les élections législatives du 28 avril dernier ont connu l’exclusion des formations politiques de l’opposition et la seule participation des deux partis présidentiels, l’Union progressiste qui a remporté le scrutin avec 47 sièges et le Bloc républicain qui a recueilli 36 sièges sur les 83 à pouvoir. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.