ACTUALITES COTONOU, 15 mai 2019 (Youpost – Xinhua) — Le gouvernement béninois vient de prendre une série de mesures en vue de renforcer la sécurité dans le parc national de la Pendjari, annonce un communiqué gouvernemental publié mercredi à Cotonou.
Selon la même source, ces mesures sécuritaires concernent entre autres, le renforcement du nombre de rangers déployés sur le parc; l’association des forces armées béninoises en appui au travail des rangers sur le terrain; la mise en place d’un système d’alerte et d’assistance aux touristes et de leurs moyens de déplacements dans l’enceinte du parc; le renforcement du matériel et des équipements des rangers sur le parc et enfin le renforcement des renseignements autour du parc.
Outre ces mesures sécuritaires, souligne la même source, « une mission de reconnaissance composée d’agents d’élite de l’armée béninoise est actuellement déployée au parc aux fins de proposer en complément d’autres mesures à prendre pour renforcer la sécurité dans le parc de la Pendjari qui reste aujourd’hui le plus grand parc animalier de l’Afrique de l’ouest avec plus de 7000 visiteurs enregistrés chaque année ».
Deux touristes français, Patrick Picque et Laurent Lassimouillas, ont été enlevés, le 1er mai dernier au parc national de la Pendjari au Bénin, par des éléments de groupe djihadiste, alors que leur guide, le Béninois, Fiacre Gbédji, a été retrouvé mort dans le même parc.
Ces deux touristes français ont été libérés dans la nuit du jeudi à vendredi dernier, grâce à une opération militaire, conduite par les forces françaises au nord du Burkina Faso.
Le parc national de la Pendjari (PNP) est une aire protégée du Bénin, située à l’extrême nord-ouest du pays, dans le département de l’Atacora, sur les communes de Tanguiéta, Matéri et Kérou, à la frontière du Burkina Faso. Il fait partie de la Réserve de biosphère de la Pendjari (RBP), créée en 1986, qui englobe, outre le parc, des zones de chasse et une zone tampon. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.