ACTUALITES COTONOU, 15 avril 2019 (Youpost – Xinhua) — La Conférence Episcopale du Bénin, a appelé à travers une déclaration, publiée ce lundi à Cotonou, les Béninois à s’abstenir au cours de cette période de campagne électorale pour les législatives du 28 avril prochain, de toute provocation et de toute violence physique ou verbale pour que le pays continue de vivre dans la paix et la concorde.
« A plusieurs reprises, ces derniers mois, la Conférence Episcopale du Bénin a attiré l’attention du peuple béninois et de ses acteurs politiques sur la tension qui couve et qui monte du fait de la non réalisation de consensus autour des nombreuses et légitimes réformes à mener pour sortir le pays, de l’ornière de la mal gouvernance et du sous-développement », indique la même source.
Cette même déclaration fait observer, qu’après trois décennies d’expérience démocratique, faite de hauts et de bas, le Bénin se trouve aujourd’hui devant une situation inédite : des élections législatives auxquelles participent seulement deux partis d’une même obédience politique.
Une crise socio-politique s’est installée depuis quelques semaines au Bénin. Elle est essentiellement liée à l’impossibilité des partis de l’opposition de se conformer aux dispositions de la nouvelle charte des partis et au rejet par la Commission électorale nationale autonome (CENA) des dossiers de candidatures de l’Union Sociale libérale (USL), du Parti pour le Renouveau démocratique (PRD), du Moele-Bénin et de l’ Union pour le Développement d’un Bénin Nouveau (UDBN) pour des irrégularités.
Ainsi, depuis ces dernières semaines, les militants de ces partis politiques de l’opposition prennent d’assaut les rues des villes et campagnes du pays pour protester, par des marches pacifiques et par le blocage des routes inter Etat avec des pneus en feu, l’exclusion de leurs formations politiques du processus électoral.
Quelque 5 millions d’électeurs béninois répartis dans 7.964 bureaux de votes dont 55 à l’étranger, seront appelés aux urnes le 28 avril prochain pour élire les 83 députés de la huitième législature du pays depuis février 1990. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.