ACTUALITES BEIJING, 9 mai 2019 (Youpost – Xinhua) — Voici notre rubrique « Bonjour, Afrique » :
– – –
L’ONU appelle à agir pour répondre aux besoins humanitaires en hausse au Sahel
GENEVE — Les responsables humanitaires de l’ONU au Burkina Faso, au Mali et au Niger ont appelé mardi la communauté internationale à augmenter leur aide aux populations du Sahel où l’insécurité et les attaques armées ont atteint des niveaux sans précédent, selon un communiqué rendu public mercredi par l’ONU sur son site officiel.
– – –
RDC : l’ONU appelle à fournir les ressources nécessaires pour lutter contre l’épidémie d’Ebola
NEW YORK — Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé mercredi les États membres et les organisations partenaires à veiller à ce que les agences participant à la riposte à l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC) disposent des ressources nécessaires pour éliminer la maladie mortelle.
– – –
RCA: taux de la prise en charge de la tuberculose estimé à 49% (OMS)
BANGUI — En République centrafricaine (RCA) où quelque 20 000 patients souffrant de la tuberculose, seule près de la moitié est sous traitement hospitalier, a indiqué mercredi la représentation de l’OMS) en RCA. Le taux de détection de la tuberculose dans le pays est estimé à 52%, alors que le taux de prise en charge des malades atteints de tuberculose n’est que de 49%, a indiqué mercredi aux journalistes le représentant résident de l’OMS en Centrafrique, Severin Von Xylander.
– – –
Maroc : plus de 4 tonnes de résine de cannabis saisies par la douane à Tanger
RABAT — Les services douaniers marocains ont saisi, dans la nuit de mardi à mercredi, plus de quatre tonnes de résine de cannabis dans le sud de Tanger, ville portuaire située dans le nord du Maroc.
– – –
Guinée-Bissau : l’ONU appelle les acteurs politiques au respect de l’état de droit
BISSAU — Le Représentant de l’ONU en Guinée-Bissau, José Viegas Filho, a appelé les acteurs politiques bissau-guinéens à respecter l’état de droit dans le pays. Le diplomate a dit espérer que les dirigeants politiques bissau-guinéens allaient promouvoir la transparence et l’équité dans l’exercice de leurs fonctions, soulignant qu’il était « crucial que les institutions de l’Etat respectent les lois ». Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.