, 12 janvier 2019 (Youpost – Xinhua) — Voici notre rubrique « Bonjour,  » :
– – –
Le se dote d’une politique pétrolière nationale (officiel)
— Le gouvernement nigérien a adopté vendredi en conseil des ministres un projet de décret portant sur l’approbation de la politique pétrolière nationale visant à faire de son secteur pétrolier un moteur majeur de développement du pays, annonce un communiqué officiel à . Le Niger est devenu depuis 2011 un pays producteur de pétrole avec le démarrage de la production des hydrocarbures du Bloc Agadem (nord-est), exploité par le consortium China National Petroleum Corporation (CNPC), et des activités de la société de raffinage de Zinder, à capitaux sino-nigériens, qui lui permettent d’atteindre l’autosuffisance en matière de produits raffinés.
– – –
: le gouvernement multiplie les initiatives pour venir à bout du terrorisme
— Le gouvernement burkinabè s’attèle à multiplier les actions pour venir à bout du terrorisme, qui a déjà fait plus de 270 morts depuis 2015.Dans cette optique, le Burkina Faso a choisi, dans sa loi de finances 2019, de revoir à la hausse de plus de 30% le budget alloué à la sécurité et à la défense pour faire face au phénomène. »Sans faiblir, notre pays déploie des efforts immenses pour résister et contenir ces attaques. Le peuple burkinabè restera toujours debout et continuera à y faire face avec courage, abnégation et sérénité. La lutte sera longue, certes, mais nous demeurons convaincus que nous viendrons à bout de ce fléau », a déclaré mardi le président burkinabè alors qu’il recevait les vœux de Nouvel An des diplomates accrédités au Burkina Faso.
– – –
Burkina Faso : 12 personnes tuées dans une attaque terroriste dans le nord du pays
OUAGADOUGOU — Au moins douze personnes ont été tuées jeudi, dans une attaque terroriste dans le village de Gasseliki, localité située à une trentaine de kilomètres au sud d’Arbinda, province du Soum, région du Sahel (nord), a annoncé vendredi soir le ministère burkinabè de la Sécurité dans un communiqué.Selon le communiqué, l’attaque terroriste a été commise par « trente-six individus armés » en « milieu de journée » et les constatations d’usage faites par la Brigade Territoriale de Gendarmerie d’Arbinda font ressortir un bilan de « douze morts et deux blessés ». « Un grenier, une charrette et six boutiques ont également été incendiés. Cinq motocyclettes et plusieurs bœufs ont aussi été emportés par les terroristes qui ont vite fait de fondre dans la nature après leur forfait », ajoute le communiqué.
– – –
: signature d’un protocole d’accord entre le gouvernement et les enseignants grévistes
— Au terme de plusieurs jours de négociations tendues, le gouvernement et le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) ont signé tard jeudi un protocole d’accord de sortie de crise. Celui-ci permet de facto la levée de la grève déclenchée par le SLECG depuis l’ouverture des classes en octobre 2018 et dont le mot d’ordre était suivi par certains enseignants.Selon des témoins joints au téléphone par Xinhua depuis le Palais du peuple où se déroulaient les négociations, le protocole d’accord recommande le dégel des salaires des enseignants grévistes. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.