ACTUALITES BEIJING, 13 juin 2019 (Youpost – Xinhua) — Voici notre rubrique « Bonjour, Afrique » :
– – –
Mali : l’envoyé de l’ONU appelle à mettre fin au « cycle infernal de la violence »
NEW YORK (Nations Unies) — L’envoyé de l’ONU au Mali a estimé mercredi qu’il fallait arrêter le « cycle infernal de la violence » si l’on veut que l’espoir d’un retour à la paix se concrétise, lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation au Mali. « La lueur d’espoir qui pointe à l’horizon ne pourra se transformer en véritable opportunité sans une accélération dans la maîtrise de la situation sécuritaire, notamment au centre » du pays, a déclaré le représentant spécial du secrétaire général pour le Mali, Mahamat Saleh Annadif. Selon M. Annadif, ce qui s’est passé dans la nuit de dimanche à lundi dans le village de Sobanou-Kou dans la région de Mopti rappelle la gravité de la situation, et ceci après les massacres de Koulougon et de Ogossagou, respectivement le 1er janvier et le 23 mars 2019, toujours dans la région de Mopti.
– – –
Niger : rencontre sur l’engagement des Parlements dans la lutte contre le terrorisme au Sahel
NIAMEY — Les parlementaires d’une dizaine de pays du Sahel, des représentants d’organisations régionales et d’autres experts en matière de sécurité, participent depuis mercredi à Niamey à une conférence sur l’engagement des Parlements dans la lutte contre le terrorisme dans la région, a-t-on constaté sur place. En rappel, l’espace sahélo-saharien est très affecté par le terrorisme qui prend de plus en plus d’ampleur ces derniers temps sur trois fronts très actifs : le groupe terroriste Boko Haram logé au Nigeria depuis 2009, les groupes terroristes proches d’Alkaidah au Maghreb islamique (Aqmi), d’Ançar Dine et d’autres mouvements rebelles basés, depuis près de cinq ans, dans le nord du Mali, des groupes armés et autres bandits de tout acabit qui contrôlent le sud de la Libye depuis le renversement en 2011 du régime de Kadhafi.
– – –
Côte d’Ivoire : alerte à la dengue après deux décès et 164 cas signalés à Abidjan
ABIDJAN — Les autorités administratives et sanitaires ivoiriennes sonnent l’alerte et conviennent de conjuguer leurs efforts pour prévenir de nouveaux cas de dengue après la confirmation de deux décès sur 164 cas signalés dans le district d’Abidjan. « Au 11 juin 2019, on a enregistré 164 cas de dengue et deux décès et nous avons cru urgent d’appeler tous les maires, les sous-préfets pour qu’ensemble on puisse mettre à exécution les mesures qu’il faut pour prévenir cette maladie », a-t-on appris mercredi auprès de la préfecture d’Abidjan. La veille, les collectivités locales ont tenu une réunion avec l’Institut national de la santé publique (INSP) pour arrêter le principe d’une action concertée pour vaincre la dengue.
– – –
Sénégal : un appel à témoins lancé pour faire la lumière sur les allégations de scandale sur l’attribution de contrats pétroliers
DAKAR — Un appel à témoins a été lancé pour faire la lumière sur les allégations de corruption révélées par la BBC au sujet de l’attribution de licences d’exploitation du pétrole et du gaz au Sénégal, impliquant un frère du président Macky Sall, a annoncé mercredi à Dakar le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye. « Toute personne désireuse de porter des éclairages à l’opinion peut le faire à la Division des Investigations criminelles de la police (DIC) », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, rappelant avoir été instruit par les autorités sénégalaises pour faire une enquête sur les faits. Le chef du parquet sénégalais a ajouté que « depuis quelques mois, beaucoup de rumeurs, de commentaires, d’accusations, de dénonciations ont été notés se rapportant aux contrats pétroliers et gaziers signés par le Sénégal ». Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.