ACTUALITES BEIJING, 18 février 2019 (Youpost – Xinhua) — Voici notre rubrique « Bonjour, Afrique » :
– – –
Rwanda: le ministère de la Santé met en garde contre une épidémie de gale
KIGALI — Le ministère rwandais de la Santé a mis en garde dimanche contre une épidémie de gale dans certaines régions. Des cas de gale ont été dénombrés dans des foyers, écoles et autres lieux publics dans la capitale, Kigali, et ont été jusqu’à présent rapportés dans 14 districts du pays, a précisé Alphonsine Mukamunana, responsable de la santé environnementale au ministère de la Santé, dans une émission de Radio Rwanda. Le ministère a appelé le public à prendre des mesures d’hygiène personnelle adaptés, notamment à prendre des bains et à se laver les mains afin de réduire les risques de contracter la maladie, et d’éviter les poignées de main, a indiqué Mme Mukamunana.
– – –
Cameroun : un officier de l’armée camerounaise tué par des séparatistes dans le sud-ouest
YAOUNDE — Un jeune officier de l’armée camerounaise a été abattu par balles dimanche matin à Buea, chef-lieu de la région du Sud-Ouest, l’une des deux régions anglophones du Cameroun secouées par une mouvance séparatiste armée depuis octobre 2017, a-t-on appris de la famille de la victime. Il s’agit d’un capitaine âgé de 35 ans issu de la promotion 2015 de l’école militaire interarmées camerounaise. Il était en service à Limbe, une ville côtière, avant d’être détaché à Buea. Il devait être relevé avant la fin de ce mois pour rejoindre son nouveau poste à Limbe.
– – –
Cameroun: quelque 200 d’élèves restent entre les mains des hommes armés en zone anglophone
YAOUNDE — Plus de 200 élèves restent entre les mains des hommes armés inconnus qui les ont enlevés samedi puis relâchés puis enlevés à nouveau dimanche, d’après les responsables du St. Augustine’s College, une école secondaire catholique de la ville de Kumbo dans le Nord-Ouest, l’une des deux régions anglophones du Cameroun secouées par une mouvance séparatiste armée. Les hommes armés « nous ont dit qu’ils gardaient maintenant plus de 200 élèves, dont 170 sont de notre école. Toutes ces élèves sont des filles, » a déclaré à Xinhua Oliver Shey, un principal responsable de l’école. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.