ACTUALITES OUAGADOUGOU, 15 mai 2019 (Youpost – Xinhua) — Les députés burkinabè ont voté mardi une nouvelle loi portant sur la réglementation de l’état de siège et de l’état d’urgence au Burkina Faso, afin de lutter efficacement contre le terrorisme, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.
Cette nouvelle loi vise à poser les fondements qui vont permettre aux autorités d’avoir une certaine lisibilité lors de l’application de l’état de siège, a indiqué le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, René Bésolè Bagoro. Cette loi définit les conditions de l’état de siège et de l’état d’urgence au Burkina Faso comme prévu par la Constitution, a-t-il ajouté.
L’état de siège, selon cette loi, est un régime exceptionnel de police qui a pour effet de transférer aux autorités militaires, l’exercice de pouvoir de la police.
Depuis 2015, ce pays d’Afrique de l’Ouest est en proie à des attaques terroristes qui ont fait plus de 300 morts ainsi que des milliers de déplacés, et ont causé la fermeture de centaines d’écoles.
Plusieurs provinces du pays sont sous état d’urgence depuis fin décembre 2018 tandis que des opérations militaires sont en cours dans les régions de l’Est et du Nord. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.