ACTUALITES OUAGADOUGOU, 12 février 2019 (Youpost – Xinhua) — Le colonel Gilles Bationo, nouveau chef d’Etat-major de l’armée de terre du Burkina Faso, a déclaré, mardi lors de la cérémonie de sa prise de fonction qu’il va poursuivre l’œuvre de ses devanciers dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.
« L’armée fait front déjà, nous allons poursuivre le travail des devanciers, avec ma dose de méthode. On ne peut mener le combat seul, c’est avec et ce sera avec le concourt de la population et les hommes qui sont sur le terrain », a soutenu le colonel Bationo.
Il a rappelé que la priorité est de ramener la quiétude au sein de la population. « Les gens ont commencé le travail avant nous. Nous venons apporter notre pierre aussi à l’édification de la paix dans notre pays », a-t-il ajouté.
Depuis 2015, le Burkina Faso est confronté à la multiplication des actes terroristes sur son territoire. Ces attaques ont déjà fait plus de 300 morts, alors que plusieurs centaines d’écoles ont fermé, mettant de milliers d’écoliers dans les rues dans les zones affectées par le terrorisme.
L’insécurité a fait également de milliers de déplacés, selon des sources humanitaires.
Au total 14 provinces sur les 45 que compte le Burkina Faso sont sous état d’urgence depuis fin 2018. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.