ADDIS-ABEBA, 11 février (Xinhua) — La 32e session ordinaire de l’Assemblée de l’Union africaine (UA) s’est achevée lundi soir au siège de l’UA à Addis-Abeba, capitale éthiopienne.
Pendant deux jours, les chefs d’Etat et de gouvernement africains se sont échangés sur divers sujets dont les déplacements forcés en Afrique et la Zone de libre-échange continentale (ZLEC).
Ces problématiques, ainsi que les infrastructures et la jeunesse, seront les priorités de l’UA de cette année, a affirmé le nouveau président de l’organisation pan-africaine, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.
Lors de la conférence de presse à l’issue du 32e sommet, M. al-Sissi s’est félicité d' »un grand nombre de signes d’optimisme pour l’intégration de l’Afrique, surtout dans les domaines du commerce et de l’économie, mais également en matière des déplacement des personnes, des infrastructures, de la paix et de la sécurité ».
Après l’Egypte, c’est le président sud-africain Cyril Ramaphosa qui sera à la tête de l’UA en 2020.
En tant qu’organe suprême de l’UA, l’Assemblée ouvre deux sessions ordinaires par an. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.