ACTUALITES ABIDJAN, 12 juin 2019 (Youpost – Xinhua) — Les autorités administratives et sanitaires ivoiriennes sonnent l’alerte et conviennent de conjuguer leurs efforts pour prévenir de nouveaux cas de dengue après la confirmation de deux décès sur 164 cas signalés dans le district d’Abidjan.
« Au 11 juin 2019, on a enregistré 164 cas de dengue et deux décès et nous avons cru urgent d’appeler tous les maires, les sous-préfets pour qu’ensemble on puisse mettre à exécution les mesures qu’il faut pour prévenir cette maladie », a-t-on appris mercredi auprès de la préfecture d’Abidjan.
La veille, les collectivités locales ont tenu une réunion avec l’Institut national de la santé publique (INSP) pour arrêter le principe d’une action concertée pour vaincre la dengue.
« Il faut harmoniser les actions, car si une commune arrive aujourd’hui à maîtriser la maladie et que les communes voisines ne font pas le même travail on est exposé de la même façon, donc c’est un travail commun, un travail de solidarité en mettant ensemble nos efforts », a indiqué le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié.
A l’issue de la rencontre, les participants ont convenu de la mise en place d’un comité de veille, du démarrage de la sensibilisation simultanément dans toutes communes d’Abidjan, de la poursuite des fumigations dans les quartiers les plus touchés, de la prise en charge des cas diagnostiqués et d’une meilleure orientation des patients sans compter la formation des agents communaux et des responsables de communautés.
Le directeur de l’INSP, Joseph Bénié Bi Vroh, a expliqué que le principal vecteur de la maladie est un moustique et que le minimum à faire est d’éliminer les gîtes larvaires en détruisant tous les lieux de reproduction du moustique.
La maladie présente des signes tels que la fièvre, les maux de tête, le manque d’appétit, des courbatures, des douleurs articulaires, la fatigue intense et peut, à des niveaux de gravité, provoquer des saignements, la perte de connaissance chez le malade. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.