ACTUALITES ABIDJAN, 16 mai 2019 (Youpost – Xinhua) — Un couvre-feu a été décrété jeudi à Béoumi (centre de la Côte d’Ivoire, à 410 km d’Abidjan) où des affrontements intercommunautaires ont fait trois morts et une quarantaine de blessées, rapporte la presse locale.
Selon un journaliste local qui cite le préfet du département de Béoumi, Djedj Mel, les affrontements intercommunautaires survenus dans la journée de mercredi se sont intensifiés dans la nuit, faisant trois morts et 40 blessés.
Le bilan provisoire a été dressé par le préfet lors d’une réunion de crise avec les chefs des différentes communautés.
M. Mel a annoncé l’instauration d’un couvre-feu dans la ville de 18h00 à 06h00, avant de mettre en mission plusieurs groupes composés de jeunes des deux communautés en conflit pour investir le terrain, afin de s’adresser aux jeunes pour les raisonner et faire revenir le calme dans la ville.
Le préfet a également annoncé des renforts d’éléments des forces de défense et de sécurité stationnées dans les villes proches de Bouaké et Yamoussoukro mais également à Abidjan.
Les affrontements entre les communautés Baoulé (autochtones) et Malinké (allogènes) ont été déclenchés par un accrochage entre deux transporteurs issus des deux communautés.
Mercredi, plusieurs habitations dans un quartier de la ville, ont été incendiées. Un taxi mis à feu avait provoqué l’explosion d’un magasin de vente de gaz, entraînant de graves brûlures aux passants et badauds. Dans la soirée de mercredi, le bilan s’établissait à une trentaine de blessés dont un commissaire de police, deux agents de police et trois gendarmes. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.