ACTUALITES WASHINGTON, 5 avril 2019 (Youpost – Xinhua) — David Malpass, sous-secrétaire aux affaires internationales du département du Trésor américain, a été nommé président du Groupe de la Banque mondiale pour un mandat de cinq ans à compter du 9 avril 2019, a annoncé le Groupe de la Banque mondiale dans un communiqué publié vendredi.
M. Malpass, 63 ans, a été choisi par le président américain Donald Trump début février comme candidat des États-Unis et a obtenu l’approbation du conseil d’administration de la Banque mondiale après une campagne sans concurrence.
Le conseil a exprimé sa profonde gratitude à la présidente par intérim, Kristalina Georgieva, pour son dévouement et sa direction au cours des derniers mois, a déclaré le Groupe de la Banque mondiale dans son communiqué. L’ancien président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, avait annoncé brusquement sa démission au début du mois de janvier.
Les candidats retenus par les États-Unis, principal actionnaire de la Banque mondiale avec 16% des voix, ont toujours fini par occuper le poste de président de l’institution depuis sa création en 1944.
Cette tradition de longue date a toutefois nui à la crédibilité de l’organisation, car la contribution totale des marchés émergents et des économies en développement à la croissance économique mondiale a largement dépassé celle des économies avancées ces dernières années.
M. Malpass, qui avait naguère critiqué la Banque mondiale, a suscité des inquiétudes au sein de la communauté internationale du développement du fait de son scepticisme au sujet du rôle de la banque et du multilatéralisme.
En février, M. Malpass avait toutefois remercié le président américain pour l’avoir choisi pour diriger « la première institution de développement du monde ». Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.