ACTUALITES , 12 février 2019 (Youpost – Xinhua) — Les activités culturelles meublant chaque année la célébration du Nouvel An lunaire chinois et les enseignements dispensés par l’Institut Confucius de l’Université d’Abomey Calavi, favorisent le rayonnement de la culture chinoise au , ont estimé mardi à , plusieurs experts de l’enseignement du Bénin, interviewés par Xinhua.
Interrogé par Xinhua, Pascal Assogba, inspecteur de l’enseignement primaire à la retraite, a estimé que la célébration depuis une décennie à Cotonou et dans certaines villes du Bénin, du Nouvel An chinois, permet à des milliers de Béninois de se familiariser avec la culture chinoise.
« Dans le cadre de la célébration du Nouvel An chinois, le , organise chaque année et ce depuis une dizaine d’année déjà des activités culturelles, allant du concert donné par une troupe chinoise, à la dégustation des mets typiquement chinois en passant par une quinzaine de la cinématographie chinoise », a-t-il souligné
Il a estimé que toutes ces activités permettent, non seulement aux Béninois, de découvrir les façons de chanter, de danser, les émotions des Chinois, mais aussi de se familiariser avec cette culture qui est différente des leurs.
Pour Julien Sègbo, directeur de l’Institut Confucius de l’Université d’Abomey Calavi, dans le but de permettre à de plus en plus d’étudiants béninois de se familiariser avec la culture chinoise, son établissement organise chaque année plusieurs activités culturelles chinoises, notamment la célébration de la fête du Printemps, ou le Nouvel An lunaire chinois, la fête des morts, la fête des bateaux-dragons et la fête de la mi-automne.
Outre ces activités culturelles, a-t-il poursuivi, l’Institut Confucius assure l’enseignement de la langue chinoise sur une quinzaine de sites d’enseignement dans des universités, collèges, lycée et écoles primaires publiques et privées du Bénin avec plus de 5 000 apprenants.
En effet, il a affirmé que « la mission de l’Institut Confucius de l’Université d’Abomey Calavi, est de promouvoir la langue et la culture chinoise au sein de la communauté universitaire en particulier et au Bénin en général pour le développement des relations sino-béninoise ». Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.