ACTUALITES WASHINGTON, 11 décembre 2018 (Youpost – Xinhua) — Le président américain Donald Trump a menacé mardi de faire construire le mur frontalier promis à son électorat le long de la frontière américano-mexicaine par l’armée, si jamais les Démocrates du Congrès bloquaient la législation relative au financement de ce projet.
M. Trump a tenu ces propos dans une série de tweets envoyés quelques heures avant une rencontre prévue entre Chuck Schumer, leader des Démocrates du Sénat, et Nancy Pelosi, qui est à la tête des Démocrates de la Chambre des représentants.
« Si les Démocrates ne nous donnent pas les votes requis pour sécuriser notre pays, l’armée construira les sections restantes du mur. Elle sait à quel point il est important ! », a-t-il affirmé.
Le président a déclaré que les milliers de soldats de la Garde nationale et de l’armée régulière qu’il avait déployés le long de la frontière méridionale des Etats-Unis avaient « fait un travail FANTASTIQUE », ajoutant qu' »un Grand Mur serait cependant une solution moins chère et plus pratique ».
La rencontre de M. Schumer et Mme Pelosi, dont M. Trump a déclaré se réjouir, vise à tenter d’éviter un blocage partiel du gouvernement, le budget d’un certain nombre d’agences fédérales devant expirer le 21 décembre.
M. Trump a promis de construire un mur frontalier au cours de sa campagne électorale en 2016. Sa gestion des migrants cherchant à pénétrer aux Etats-Unis par la frontière sud a cependant suscité de nombreuses interrogations. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.