ACTUALITES LE CAIRE, 29 décembre 2018 (Youpost – Xinhua) — La police égyptienne a annoncé samedi avoir tué 40 terroristes lors de plusieurs raids dans la province de Gizeh, près de la capitale, et dans la province du Sinaï Nord, au nord-est du pays.
« Les éléments terroristes préparaient et planifiaient une série d’opérations agressives visant les institutions de l’Etat, en particulier les institutions économiques », a indique le ministère égyptien de l’intérieur dans un communiqué.
Les terroristes prévoyaient également d’attaquer des cibles touristiques, des policiers, des soldats et des lieux de culte, selon le communiqué.
L’annonce de la police intervient au lendemain d’un attentat à la bombe ayant visé un bus touristique à Gizeh, tuant trois touristes vietnamiens et leur guide égyptien et blessant 11 autres touristes vietnamiens et leur chauffeur égyptien.
La semaine dernière, la police égyptienne avait annoncé avoir tué 14 terroristes après des heures de fusillade dans la ville d’El-Arich, dans la province du Sinaï Nord.
L’Egypte fait face à des activités terroristes ayant tué des centaines de policiers, soldats et civils depuis le coup d’Etat militaire soutenu par le peuple ayant destitué l’ancien président Mohamed Morsi, proche des Frères musulmans, en juillet 2013.
Les Frères musulmans de M. Morsi sont aujourd’hui considérés comme une organisation terroriste.
La plupart des attentats en Egypte ces dernières années ont été revendiqués par un groupe basé au Sinaï affilié à l’Etat islamique.
Dans le même temps, l’armée et la police égyptiennes ont tué des centaines de terroristes et arrêté des milliers de suspects lors de la guerre contre le terrorisme déclarée par le président Abdel-Fattah al-Sissi, alors chef de l’armée, après le renversement de M. Morsi. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.