ACTUALITES BAGDAD, 14 juin 2019 (Youpost – Xinhua) — Le Premier ministre irakien, Adel Abdul Mahdi, a eu un entretien téléphonique vendredi avec le secrétaire d’État américain Mike Pompeo au sujet de l’évolution de la situation dans la région, dans le contexte actuel d’escalade des tensions entre Washington et Téhéran.
Lors de l’appel téléphonique avec M. Pompeo, M. Mahdi a discuté avec lui « des moyens de renforcer les relations bilatérales et a eu un échange de vues sur les développements régionaux dans le contexte de la crise entre les États-Unis et l’Iran », a indiqué le bureau du Premier ministre dans un communiqué.
M. Mahdi « a dévoilé la position de l’Irak face à la crise actuelle et ses efforts pour rétablir le calme et protéger les intérêts des peuples et des pays de la région », a ajouté le communiqué.
Le Premier ministre irakien a également « souligné l’importance du développement des relations bilatérales et de la poursuite de la coopération dans tous les domaines, notamment la coopération économique et la lutte contre le terrorisme ».
Pour sa part, Mike Pompeo a salué la position de l’Irak et ses efforts pour maintenir la sécurité et la stabilité et éviter une escalade dans la région.
Jeudi, l’Irak a fermement condamné les attaques contre l’aéroport d’Abha en Arabie saoudite et contre deux navires dans le golfe d’Oman, appelant au dialogue pour assurer la stabilité au Moyen-Orient.
L’appel téléphonique a eu lieu dans un contexte de montée des tensions au Moyen-Orient après que le président américain Donald Trump a décidé de ne pas renouveler les exemptions permettant aux grands importateurs de pétrole de continuer à acheter du pétrole iranien malgré les sanctions américaines. Ces exemptions sont arrivées à expiration au début du mois de mai.
Les Etats-Unis ont en outre récemment renforcé leur activité militaire dans la région, invoquant le risque d’une « attaque » iranienne. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.