ACTUALITES PARIS, 15 mars 2019 (Youpost – Xinhua) — Le gouvernement français a rapatrié cinq enfants de djihadistes français qui se trouvaient en Syrie, ce vendredi à 13h30 heure locale (12h30 GMT), selon le ministère français des Affaires étrangères.
Il s’agit d’orphelins âgés de moins de cinq ans qui se trouvaient dans des camps ou dans des familles d’accueil dans le nord-est de la Syrie. L’un d’eux serait blessé et nécessiterait d’être hospitalisé.
Ils ont été exfiltrés par des militaires français avec l’aide des Forces démocratiques syriennes (FDS). « La France remercie les Forces démocratiques syriennes de leur coopération, qui a rendu possible cette issue », a indiqué le Quai d’Orsay dans un communiqué.
« Ces enfants font l’objet d’un suivi médical et psychologique particulier et ont été remis aux autorités judiciaires » et la priorité a été donnée aux « enfants dont les situations sont les plus périlleuses et les plus vulnérables », a également indiqué le ministère français des Affaires étrangères. Leur rapatriement a été fait par un avion de l’armée de l’air française.
Suite au retrait des forces américaines de Syrie, les pays de la coalition doivent gérer les cas d’enfants de djihadistes. Le chef de l’État français Emmanuel Macron avait déclaré mercredi dernier lors de son déplacement à Nairobi, vouloir « une approche au cas par cas (…) menée, en particulier en lien avec la Croix-Rouge internationale (…) C’est une approche humanitaire qui est suivie et avec beaucoup de vigilance ».
Le Quai d’Orsay a fait savoir que d’autres enfants pourraient être ramenés « au cas par cas », mais en aucun cas avec leur mère. « S’agissant des ressortissants français adultes, combattants et djihadistes ayant suivi Daech au Levant, la position de la France n’a pas changé: ils doivent être jugés sur le territoire où ils ont commis leurs crimes. C’est une question de justice et de sécurité à la fois », selon la même source. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.