ACTUALITES , 12 janvier 2019 (Youpost – Xinhua) — Une énorme explosion survenue ce samedi 12 janvier dans une boulangerie située à la rue Trévise dans le 9e arrondissement de a fait 3 morts et près d’une cinquantaine de blessés dont 10 grièvement.
« 2 sapeurs-pompiers sont morts, 10 personnes ont été grièvement blessées et 37 plus légèrement », a indiqué le sur la journée de samedi.
Plus tard dans la soirée, la presse a annoncé un troisième mort – une touriste espagnole – portant ainsi le nombre de décès à trois. Cette violente explosion qui a également causé d’énormes dégâts matériels serait d’origine accidentelle selon les autorités françaises.
Il s’agit d’une « explosion grave certainement liée à une fuite de gaz d’origine manifestement accidentelle avec des poches de gaz qui ont explosé. Le bilan humain est lourd et grave », a déclaré dans la matinée le ministre français de l’Intérieur Christophe Castaner, qui s’est rendu sur les lieux, ainsi que le Premier ministre français, Edouard Philippe et la maire de Paris .
Le procureur de Paris Rémy Heitz qui était également sur place a aussi privilégié la piste accidentelle. « Nous sommes sur une origine accidentelle, mais à ce stade nous n’excluons aucune hypothèse » a indiqué M. Heitz tout en précisant qu’une enquête a été ouverte afin « d’identifier l’origine de l’explosion et la poche de gaz qui aurait conduit à ce dramatique accident ».
Une explosion d’une rare violence qui a causé d’énormes dégâts. Sur les images diffusées par les chaines de télévision et sur tweet on voit le rez-de-chaussée de l’immeuble complètement dévasté, les fenêtres qui donnent sur la voie détruites.
« L’onde de choc s’est propagée dans les quatre rues adjacentes sur environ 100 m (…) Certains bâtiments sont vraiment détériorés et pourraient s’écrouler à tout moment », a indiqué à la presse le commandant Éric Moulin décrivant une explosion d’une rare violence.
Plus de 200 sapeurs pompiers et une centaine de policiers ont été mobilisés selon le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Pour faciliter l’intervention des pompiers, la a demandé aux Parisiens d’éviter le secteur et de laisser le passage aux véhicules de secours.
Florence Parly, ministre des Armées, Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur et Laurent Nunez, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, ont fait part dans un communiqué, de leur immense émotion à la suite du décès de deux militaires de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP).
Les ministres et le secrétaire d’Etat « adressent leurs sincères condoléances à leurs familles, à leurs proches et à leurs frères d’armes sapeurs-pompiers. Ils les assurent de leur soutien le plus total dans cette douloureuse épreuve », lit-on dans le document. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.