ACTUALITES PARIS, 9 décembre 2018 (Youpost – Xinhua) — Durant la 4e journée de manifestation des « gilets jaunes » qui a réuni samedi 136.000 personnes dans toute la France, 1.723 personnes ont été interpellées et 1.220 placées en garde à vue, selon les nouveaux chiffres publiés dimanche par le ministère de l’Intérieur.
Suite aux graves violences survenues samedi dernier, particulièrement concentrées à Paris, les autorités françaises avaient pris des dispositions exceptionnelles en fermant de nombreux commerces, musées et plus de 40 stations de métros et RER, et avaient demandé aux « gilets jaunes » majoritairement pacifistes de ne pas venir manifester dans la capitale au risque d’être mêlés aux casseurs.
Si les heurts survenus samedi entre forces de l’ordre et manifestants se sont avérés moins violents, plusieurs affrontements et dégradations de mobilier urbain ont eu lieu dans des villes de province dont Bordeaux, Toulouse et Lyon.
Le président français Emmanuel Macron doit s’exprimer en début de semaine, sans doute lundi. Depuis le 1er décembre dernier, le chef de l’Etat n’a pas pris la parole, il a seulement salué samedi soir le travail des forces de l’ordre.
« A toutes les forces de l’ordre mobilisées aujourd’hui, merci pour le courage et l’exceptionnel professionnalisme dont vous avez fait preuve », a-t-il tweeté. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.