ACTUALITES CONAKRY, 22 février 2019 (Youpost – Xinhua) — Après les anciens présidents sénégalais Abdoulaye Wade et français François Hollande, c’est au tour de Nicolas Sarkozy, également ancien président français, d’avoir été reçu par le président guinéen Alpha Condé, a-t-on appris vendredi de source officielle.
Cette visite jeudi soir n’a fait l’objet d’aucune communication officielle de la part du gouvernement guinéen ou de la présidence. Toutefois, compte tenu du climat électoral tendu qui s’annonce à l’occasion de l’élection présidentielle sénégalaise prévue dimanche, certains médias évoquent une implication de M. Condé et des ex-présidents français auprès de M. Wade afin de calmer le jeu.
A son retour au pays après son séjour en Guinée, ce dernier a publié jeudi une déclaration appelant de nouveau ses sympathisants à renoncer à tout acte de violence le jour du scrutin électoral au Sénégal, tout en maintenant son appel au boycott pacifique.
« J’ai fait la concession, à la suite de la demande pressante de chefs religieux et de chefs d’Etat voisins, d’opposer une résistance, somme toute ferme, mais pacifique, à ce qui apparaît comme une élection truquée dès le départ », a-t-il ainsi dit.
Et d’ajouter : « Dans ces conditions, il va de soi que je ne voterai pas le 24 février 2019 et je demande aux militantes et militants de notre parti, aux sympathisants, de ne pas participer à ce simulacre d’élection », a-t-il dit. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.