ACTUALITES , (Youpost – Xinhua) — Le déficit en logements sociaux en s’élève à 500.000 unités, selon les résultats d’une étude du marché du logement publiée lundi à Conakry.
Présidée par le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, la présentation des résultats de cette étude a montré que le pays faisait face à une demande annuelle qui s’élève à 47.000 logements sociaux au profit des populations à faibles revenus.
Or, « la région métropolitaine de Conakry, qui abrite un sixième de la population du pays, connaît de nos jours une croissance élevée de 6,3% par an », selon des données statistiques démographique récentes.
A cause de l’urbanisation anarchique et du fait de l’absence d’offre de logements sur le marché formel, l’habitat informel s’est développé de manière exponentielle dans la capitale guinéenne.
A son arrivée au pourvoir en 2010, le président a exprimé sa volonté de rendre accessible les logements sociaux pour les populations à travers l’initiative « Un toit pour chaque Guinéen ». Celle-ci a permis au gouvernement de mettre sur pied un programme national de construction de 5.000 logements sociaux.
A ce titre, la Société financière internationale (SFI), filiale de la , compte apporter 400 millions de dollars à la Guinée, alors que M. Fofana estime que le secteur des bâtiments et travaux publics (BTP) souffre encore de faibles financements de la part des banques et des établissements financiers. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.