ACTUALITES WASHINGTON, 15 mai 2019 (Youpost – Xinhua) — Interdire à Huawei de faire des affaires aux Etats-Unis ne renforcera pas la sécurité du pays, mais finira par nuire aux « intérêts des entreprises et des consommateurs américains », selon Huawei dans une déclaration aux médias envoyée à Xinhua.
Huawei a fait cette déclaration après que le département du Commerce des Etats-Unis avait annoncé l’ajout de Huawei et de ses filiales à la liste des entités du Bureau de l’industrie et de la sécurité (BIS) du département, limitant la vente ou le transfert de la technologie américaine à Huawei.
Soulignant que Huawei est « prêt à collaborer de bonne grâce avec le gouvernement américain, et à proposer des mesures efficaces pour assurer la sécurité des produits », a déclaré la société, « Empêcher Huawei de faire des affaires aux Etats-Unis ne rendra pas les Etats-Unis plus sûrs ni plus forts; cela ne servira qu’à limiter les Etats-Unis à des alternatives inférieures et plus coûteuses, ce qui entraînera un retard américain dans le déploiement de la 5G et finira par nuire aux intérêts des entreprises et des consommateurs américains ».
« En outre, ces restrictions déraisonnables enfreignent les droits de Huawei et vont soulever d’autres problèmes juridiques graves », a déclaré la société basée dans le sud de la Chine.
Plus tôt dans la journée, le président des Etats-Unis, Donald Trump, a signé un décret intitulé « Sécuriser la chaîne d’approvisionnement des technologies et services d’information et de communication », déclarant l’urgence nationale afin « d’interdire les transactions présentant un risque inacceptable » pour la sécurité nationale des Etats-Unis ou celle du peuple américain.
Selon le département américain du Commerce, la vente ou le transfert de technologie américaine à une société ou à une personne figurant sur la liste d’entités du BIS nécessite l’obtention d’une licence auprès de cette dernière. De plus, les autorités américaines ont le droit de refuser une telle licence si l’opération est considérée comme préjudiciable à la sécurité nationale des Etats-Unis, ou aux intérêts de leur politique étrangère. La liste entrera en vigueur lors de sa publication dans le journal officiel du gouvernement américain, le Federal Register. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.