ACTUALITES RAMALLAH, 19 décembre 2018 (Youpost – Xinhua) — Israël a décidé de cesser d’importer des fruits et légumes cultivés en Cisjordanie, ont déclaré mercredi des responsables palestiniens.
Israël a cessé d’importer des fruits et légumes de Cisjordanie pour la deuxième journée, a indiqué dans un communiqué Abdulla Lahlouh, directeur général du ministère palestinien de l’Agriculture en Cisjordanie.
Selon l’agence de presse étatique palestinienne WAFA, Israël a pris cette décision de manière unilatérale sans informer par avance l’Autorité palestinienne de sa décision.
Selon les reportages, les exportations palestiniennes de légumes vers le marché israélien se sont élevées en 2017 à 56 millions de dollars, et les exportations de fruits, à cinq millions de dollars.
M. Lahlouh a mis en garde que si Israël ne donne pas d’explication à cette décision, « le gouvernement palestinien répondra de manière réciproque en cas de décision israélienne officielle de cesser d’importer des fruits et légumes de Cisjordanie ».
Plus tôt mercredi, la radio israélienne a rapporté que le ministre israélien de l’Agriculture, Uri Ariel, avait donné l’ordre de cesser d’importer des fruits et légumes de Cisjordanie en réaction à la décision palestinienne de cesser d’importer des moutons israéliens.
M. Lahlouh a clarifié que son ministère avait pris la décision de cesser les importations de mouton d’Israël et d’autres pays voisins le 2 décembre « en raison de la baisse des prix de la viande, pour protéger les agriculteurs et éleveurs de Palestine ». Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.